Aristote influences

Classified in Musique

Written at on français with a size of 6,04 KB.

 

5.Années 60: Yeye. 1969 marée musical -> digestion par l’industrie musical FR de l’onde de choc du rock&roll, Rock&roll aux USA: boom a partir de 1955, se diffuse grâce au 45 tours (FR aussi). La FRs’empare du rock&roll mais l’utilise differentement-> adolescentes (Vedette de 45 tours); rockroll parti par la danse(Holliday, Gall, François). Emission Salut les copains: émission de radio (1959)chansons inspirées par le rock and roll et chantées par les adolescents -> puis magazine (1962) succès. Le concert de la "Nuit de la Nation" dans Le Monde -> pour le grand public acte de naissance de cette musique qui engendre la violence.. Edgar Morrin (sociologue) justifie cette violence plus de grandes ideologique, les jeunes ont besoin de nouveaux guides qui les regroupent, il baptise cette M. Adolescente: le yeyé.Fin années 60: 1)appropriation + creative par d’autre musiciens/ 2)Influence USA + pop britannique (folk song) -> intermediare entre cabaret d’esprit rive gauche et chanson d’esprit rockopop. Ex: DURONS, FERRER. 3)Chanteurs du cabaret d’esprit Rive gauche, chansons a texto: Gainsbourg, Dalida, Bécaud//6. Années 70:Radio et tele programme artistes(peu d’inventivité)/ Peu inventive textuelle + musical. Verrouillage médiatique (pas le rock&roll): Michel Sardou, Claude François, Aznavour, Bécaud.Fin années 70: nom de l’époque à l’époque nouvelle chanson française. Pas si révolutionnaire que ça : Variétés avec valeurs de gauche, Alain Souchon, Michel Berger, Renault, Cabrel, Goldmann, Véronique Sanson, Balavoine.//7. Années 80: Déverrouillage médiatique: nouvelles chaine, clips vidéos…). L’industrie musicale française va essayer de trouver sa place dans le monde musical international : moins de protectionnisme, un peu d’influence des styles extérieurs.

II. DIVERSITÉ STYLISTIQUE DES CHANSONS EN FRANCE.

« Musiques populaires françaises » + approprié que chansons françaises -> grand diversité ->  grand richesse cependant pas d’identité française. Différentes courants-> 1.Style dépouillé de la chanson française : issu des cabarets d’esprit rive gauche années 50. Instrumentation très sobre(voix/piano ou guitare acoustique); enregistrement voix captée de très près. Ex: Brassens, premiers album par Barbara: Nantes, si la photo est bonne, etc.(chanson: attendez que ma joie revienne, le temps du lilas)2.Art savant de l’arrangement orchestral: orchestrateurs vont arrangeur oeuvre autour d’un foisonnement de timbres diversifiés: bois, percu, e t cuivres utilisés manière inventive, etc. Refus batterie. Exemple:Quand j’aurais du vent dans mon crâne (1966) arr. J-C. PELLETIER, Gainsbourg; François Rauber, arr. J. Brel; Goraguer arr. Boris Vian, Gall; André Pop arr. Gréco, Béart, etc/ 3.La variété classique: recherche d’une musique consensuelle; orchestration différente celle des arrangeurs, utilisation « plate » de l’orchestre (peu bois, cuivres ponctuent, violons mélodie, batterie pulsation…). Peu de relief pour que la musique plaise au + grand nombre. Peu de relief dans les harmonies (accords 3 sons, enchainement simple); déploiement vocal très généraux, lyrique; sentiments réel sont exprimés, pas d’ambiguïté (1ºdegré) -> différent de position au 2º degre des chanteurs (ironie) cabaret type rive gauche . Ex: Aznavour: La ohéme, Comme ils disent (sur homosexuels); certaines chansons de François Le téléphone coeur, Comme d’habitude… Piaf mon légionnaire (1ºdegre): reprise de la chanson par Gainsbourg: distance ironique avec chanson originelle/ 4.Les couleurs de jazz: très divers dans son histoire stylistique. Le jazz rencontre chanson FR à partir 20: couleur spécifique (rythme swing, sur certaines parties chantes, anticipation/syncopation du chant)/ Années 30 avant garde musical (nouvelle couleur chanson)/ Années 50 Yves Montand apogée avec son récital, style jazz (Sanguine) et d’autres frontières du jazz (C’est si bon, les cireurs de souliers). Certaines chanteurs cabaret rive gauche (Vian: Je suis snob , Barbara Pierre, ni belle ni bone, toi l’homme)/ Années 60 variétés musical hall, le jazz s’integre dans la musique FR: a Orly (style jazz rapide et marqué), Formi-formidable, j’aime les filles (swing)/ 5.Chanson néoréaliste (années 90): des groupes cultivent un style particulier (envieron 6): les têtes raides (1990), la tordue, les ogres de Barback, debout sur le zinc (1999)/ Style homogène, chanson en groupe/ Quelques traits musicaux à tous groupes (musiciens multiinstrumentistes, réfère à musique tzigane, use accordéon, accompagnateur rythmique lourde sur contretemps, 5 sur 6: voix brutes,guitare folk, punk ou rock alternatif…). á la fois assimilation rock et décentralisation (autres influences) de reference rock unique -> être designes comme chanson française.





Entradas relacionadas: