Courbe d'indifference

Classified in Technologie

Written at on français with a size of 3,05 KB.

 
 soutenabilité faible. le développement économique est soutenable si nous transmettons aux générations futures un capital naturel, technique, humain, social et institutionnel égal à celui des générations actuelles. Le capital donne la possibilité de générer du bien être économique par la création de biens et services, la soutenabilité faible exige que le stock de capital ne diminue pas dans le temps les capitaux sont substituables. Maintenir l’agrégat constant ou en croissance. Garder le stock de capital constant et partant, la possibilité de créer dans le futur au moins autant de biens et services. 1er argument : le marché est capable de réguler les déséquilibres environnementaux. L’épuisement d’une partie des ressources naturelles se traduit par une hausse de leur prix ce qui conduit les agents économiques à les économiser et à leur trouver des substituts technologiques. Plus les pays sont développés, plus l’intensité énergétique (consommation d’énergie rapportée au PIB) est faible. On produit donc la même quantité de richesse avec moins d’énergie.2ème argument : la croissance dégage des ressources pour mieux exploiter les ressources naturelles. Plus un pays est riche, plus il dispose de capitaux pour mieux utiliser les terres et les matières premières. Il s’agit d’augmenter la productivité de l’exploitation des richesses naturelles. L’amélioration des techniques agricoles, d’espèces végétales à haut rendement, à l’amélioration de l’irrigation et à l’emploi de pesticides et d’engrais.3ème argument : la croissance va permettre de financer le capital humain et le capital technologique nécessaires à la substitution du capital naturel par du capital technique.4ème argument : les économies deviennent de plus en plus tertiaire au fur et à mesure qu’elles se développement économiquement. D’où la courbe de Kuznets qui montre, qu’au-delà d’un certain seuil de développement, le niveau de pollution diminue. Cependant,  la consommation par habitant des pays riches continue à augmenter.

Banque M, accepte donc une certaine destruction de l’environnement à condition que le stock total de capital transmis continue d’augmenter. Ceci repose sur l’idée que tous ces capitaux sont substituables et qu’il est possible de mesurer le capital naturel. Pour que les éléments du capital naturel soient mesurables économiquement, il faudrait qu’ils soient commercialisés et que le prix reflète leur valeur sociale.




Entradas relacionadas: