Napoléon et l'Empire 1799-1815

Classified in Histoire

Written at on français with a size of 2,27 KB.

 
•À chaque strophe, les deux derniers vers Désignent Napoléon III, le neveu de Napoléon Bonaparte. Il a dirigé le second Empire (1852-1870).
Victor Hugo détestait Napoléon III, qu’il Considerait comme un petit dictateur, face à la grandeur de son oncle Napoléon, L’empereur des Français (1804-1814).
•Le champ lexical de la conquête renvoie à Napoléon Bonaparte, qui Comme Premier consul (depuis 1799) ou comme Empereur (à partir de 1804) a mené Une politique expansive dans toute l’Europe: “victoire” (3), “affût” (4), “bataille” (9), “mitraille” (11), “l’aigle d’airain” (12) sont des mots se Rapportant à ce champ lexical.
•Le pont d’Arcole évoque une célèbre Victoire napoléonienne en 1796.
•Le dernier vers de chaque strophe se Caractérise par une coupe rythmique qui Souligne le mot du vers (“petit”), en mettant l’accent sur l’insignifiance De Napoléon III face à son oncle, Napoléon « le Grand ».
La Répétition du mot “petit” et la dimension satirique
•De même que la coupe rythmique, la répétition Du mot “petit” Contribue à la dimension satirique du Texte.
•En effet, face aux quinze ans glorieux de L’oncle, le neveu est un singe qui essaie en vain de l’imiter (première Strophe); Napoléon I cherche la gloire, domine toute l’Europe, lutte pour la Liberté, alors que son neveu ne cherche que des femmes et des richesses (strophes 2 à 4); la fin de Napoléon I a été un cataclysme héroïque, mais son Neveu finira dans la boue (strophe dernière).

Entradas relacionadas: