Resoudre le problème de la réaction de l'induit

Classified in Sport et éducation physique

Written at on français with a size of 3,33 KB.

 

La critique de lìnductivisme, Karl Popper: Selon les philosophes, les lois ne sont découverts ni sont démontrées de manière inductive. L'observation non plus ne peut nous démontrer la vérité des lois et théories parce que le raisonnement inductif ne garantit pas la vérité. Théorie de la falsifiabilité: les critiques des inductivistes affirment que, bien que la science ne puisse jamais démonter la vérité d'une loi ou d'une théorie universelle, elle peut démontrer sa fausseté puisque l'observation d'un seul cas qui ne s'accomplit pas démontre que cette loi est fausse. Selon Popper, les vérités en physique ne sont que provisoires. On appellera vraie une théorie qui a résisté aux tests chargé de la réfuter. Ce critère de réfutabilité ne permet pas seulement d'expliquer la démarche scientifique, il permet aux yeux de Popper, de tracer une ligne de démarcation entre les vraies sciences, qui se prêtent aux tests de réfutation, et les fausses qui ne sont pas réfutables.

Le methode hypothetico – deductive:Si la réalité se montrait à nous telle qu'elle est, il suffirait d'accumuler les observations pour la comprendre. Mais la réalité dont je dois juger n'est plus directement observable. Si la réalité ne nous est pas donnée, nous devons la construire à partir d'hypothèses et d'instruments théoriques. Dès lors de pose le problème de l'adéquation de nos théories à la réalité. Tel est le principe de base de la méthode HYPOTHÉTICO-DEDUCTIVE, dont les pas sont les suivants: 1.Détection d'un problème : par la conception que nous avons du monde, nous souhaitons que les phénomènes se produisent d'une manière déterminée. 2.Formulation d'une hypothèse : selon la vision inductiviste, pour résoudre le problème il faut commencer à faire des observations pour trouver une explication. 3.Déduction de conséquences observables expérimentalement: presque jamais ce qu'affirment les hypothèses ne peut être directement parce que ce qui est formulé sont des lois universelles. On doit déduire d'elle des conséquences, des prévisions, qui sont observables. 4.Vérification avec l’expérience: pour vérifier que les conséquences déduites se produisent réellement, il faut préparer des situations expérimentales qui permettent de les observer. Par conséquent, la contrastation expérimentale peut offrir deux résultats contraires qui sont la corroboration (si le résultat est positif, celle-ci sera considérée renforcée. Il s'agit d'un processus qui doit continuer avec la déduction de nouvelles conséquences et la contrastation expérimentale conséquente) et la réfutation (si le phénomène ne se produit pas, il faut modifier ou abandonner l'hypothèse, formuler une autre et commencer de nouveau le processus)La science est progressive par sa nature propre, parce que nous apprenons de nos erreurs. 

Entradas relacionadas: