Theorie de weber

Classified in Histoire

Written at on français with a size of 56,66 KB.

 

Qu’est-ce que la Sociologie ?

La différence Entre sociologue et psychologue ? Un psychologue étudie la santé mentale D’un individu et une sociologue analyse une société.

En sociologie, on Ne s’intéresse pas au individus, mais plutôt à ce que les individus ont en Commun.

Emile Durkheim était le père fondateur de la sociologie. Pour lui, la sociologie Est d’abord l’étude des <<faits sociaux>>, définis comme étant des <<manières d’agir de penser ou de sentir, extérieur a L’individu, et qui sont douées d’un pouvoir de coercition en vertu duquel ils S’imposent a lui.>>

Un fait Social c’est un fait/phénomène sociale qui exister avant votre naissance et qui Existera après votre mort. Ex : le suicide, la violence, la négligence, la Pauvreté etc…

Un fait Social doit être étudier d’une façon neutre et scientifique, pas ‘biased’.

Pour Max Weber, La sociologie est l’études des actions et des sens qu’ils donnent à leur geste.

utilite de la sociologie ?

                -Prendre conscience des Croyances populaires

                -Nous aide à comprendre ce qui Se cache derrière un geste, un discours, ou une croyance

                -Peut servir à résoudre des Problèmes sociaux.

Regles a durkheim : A l’examen

1/ Eviter les propos normatifs : Il ne s’agit pas de dire ce qu’il ‘devrait’ être, mais plutôt de décrire et d’analyser ce qui est.

2/ Se débarrasser des prénotions :une idée préconçue Qui souvent est erroné.

-Sociologie Spontanée =lorsqu’une personne parle d’un phénomène à partir de sa propre Expérience.

- Démarche Scientifique = S’appuie sur des preuves qui peuvent être qualitative ou Quantitative

3/ Echapper aux jugements de valeurs

-Le piège de l’ethnocentrisme = le fait de juger les Pratiques d’une culture sur la base des valeurs de sa propre culture

-La neutralité Axiologique = La science de la moralité. Le chercheur doit rester moralement Neutre et doit éviter tout jugement de valeurs.

4/ Les deux types de connaissances

-Quantitatives : Des données chiffrées

-Qualitatives : Ne sont pas baser sur des chiffres, mais plutôt sur des entrevues + Observations.

Seance 2 + 3/ Une invitation a la sociologie : Paradigmes et concepts fondamentaux de la sociologie

lA SOCIOLOGIE : LA FILLE DES REVOLUTIONS ? BARBUSSE + gLAYMANN, 2000

lE CONTEXTE EVENMENTIEL / lA REVOLUTION FRANCAISE/ 2 REVOLUTIONS INDUSTRIELLE

La sociologie est Née dans un contexte évènementiel assez particulier, c’est à dire au même siècle Des 2 grandes révolutions européens.

Au niveau de la Révolution Française, si on regarde d’une manière globale, elle signifie des grandes Transformations au niveau de la stratification sociale. (Fin de la monarchie, Donc les pauvres ne sont plus en train de crever de faim. 1er révolution Industrielle = boom… 2eme révolution industrielle = va accélère le processus d’urbanisation.) Les révolutions vont causer des ruptures au niveau économique et politique qui Vont inspirer Marx, Weber, Durkheim, Tocqueville, etc.

Pendent cette époque, des changement politique, économique, et sociaux sont observables. 

Auguste Comte va Mettre la science comme étant la source principale de la connaissance.

lE PROBLEME DE L’ARTICULATION ENTRE L’INDIVIDU + LA SOCIETE

Grande Questionnement en sociologie/philosophique.

Le déterminisme Social est le courant de penser qui considère que l’individu Est le résultat ou le produit des structures sociale qui l’entoure. Lorsqu’on parle de déterminisme sociale on explique le parcours de l’individu

Individu par les Structures et par les institutions (famille, école, gouvernement) qui L’entoure.

Synonyme De déterminisme sociale : holisme (à l’examen)

Le contraire de Déterminisme sociale, c’est l’individualisme méthodologique. On considère Que la Société est le résultat des actions individuelles et que l’individu est maitre De ses propres gestes.

Durkheim dit que Si une personne se suicide, c’est parce qu’elle a des caractéristiques autour D’elle qui fait qu’elle est plus à risque.

Weber explique Que l’addition de différents comportements, va venir créer le capitalisme. (Pose action qui ont un sens pour eux.) Créer un phénomène, dont le phénomène Du capitalisme. S’intéresse au sens des actions des gens. Pourquoi les gens travaillent et Mettent de l’argent de cote sans jamais le dépenser ? Une action sociale Pour lui c’est une action qui est porteur de sens.

aUGUSTE COMTE / 1798 - 1857

Philosophe Français née pendent la révolution française. L’inventeur du mot <sociologie>.

Le 1er A emmener l’idée/nécessité de créer une nouvelle science sociale àsociologie

Inspire Durkheim

On étudie Comte pour 3 raisons.

1.Inventeur de sociologie

2.Le fondateur du positivisme (

3.La loi des trois états

Le fondateur du positivsme

Le positivisme c’est la doctrine qui fondent la Connaissance sur des faits scientifique (démontrable). On est à la Recherche de la vérité et la vérité se présente par la description du phénomène De cause à effet.

La loi des trois etats :

-plus on avance dans le temps, plus on avance dans la société. La source de La connaissance varie dans le temps. Dans les sociétés plus primitifs, la Connaissance reposer sur des croyances religieuses etc./ des idées abstraites.

-Auguste Comte – société scientifique

-passage des sociétés gouvernées par des croyances irrationnelles a des Sociétés ou la connaissance scientifique et la rationalité se développent.

-la transition dans le temps d’une société à l’autre

La loi des trois états :

à Etat Théologique (ou fictif): Société primitif. Les gens expliquent les phénomène en les attribuant a des êtres ou a des forces supérieures.

àEtat Métaphysique (ou abstrait) : Correspond au siècle des lumières. L’état Métaphysique est essentiellement un état de transition. On explique les phénomènes Par la nature.

àEtat positif ou Scientifique : La Connaissance est basée sur la science et les phénomènes sont expliquer par des Lois de corrélation. (Des liens entre plusieurs phénomènes.)

L’évolution de la Société, dépend de la source des connaissances.

La loi des trois états explique que la source des connaissances permets la transition d’un type De société a un autre.

Qu’est ce qu’il Fait qu’on passe d’une société primitive à une société moderne ? Avec les sociétés Primitifs les connaissances se fondent sur des croyances surnaturelles.

Alexis de tocqueville 1805 – 1859

Développe sa Pensée à la suite de ses jours au Etats-Unis. Il se rend compte que le system Démocratique American est supérieur a ce qu’il voie en Europe (la monarchie.)

Un theorcien de la democratie

Un penseur de la Démocratie. Tombe en amour avec le démocratique aux Etats-Unis. C’est un idéal Parce que c’est un terrain vierge avec très peu d’histoire et beaucoup d’espace à conquérir.

Chaque 50 an Rapproche les non-nobles des nobles.

Pour Tocqueville, La démocratie c’est plus qu’un régime politique, c’est une tendance dans L’évolution des sociétés : Donc la démocratie c’est le rapprochement des Conditions entre les classes sociales. Dans l’aristocrate, il y a une Séparation radicale entre les différents groupes sociaux. Dans l’aristocratie, La position sociale d’un individu est apprise très, très jeune. Dès l’enfance, Le pauvre est à apprivoiser avec l’idée d’être commander (des l’enfance, le Pauvre connais sa situation.) Donc les gens obéissent à leur classes sociale (ils sont emprisonner dans leur classe sociale.) Tocqueville explique que l’aristocratie Permets la mobilité sociale et donc dans une démocratie, on va pouvoir être Témoin d’une égalisation.

Dans la démocratie, Les gens ne sont pas emprisonnés dans leur classe sociale.

Le phénomène de L’égalisation, pour Tocqueville, est universel est irréversible. La démocratie Emmène l’égalité parce que les gens ne sont plus emprisonner dans leur classe Sociale et peuvent monter dans l’échelle.  La démocratie et l’égalité sont liées. Pourquoi ? Dans un système Démocratique, les positions ne se transmette pas héréditairement tandis que Dans l’aristocratie, c’est transmis.

Tocqueville : La démocratie c’est ce qu’il fait avancer une société.

2 groupe Sociaux dans l’aristocratie : les aristocrates 

L’Amérique : un modèle de société démocratique

                Démocratie + égalité

La démocratie N’est pas un système parfait.

Les dangers de la democratie

Dans la Démocratie, les hommes d’état ont une fortune à faire.

La Démocratie est le meilleur système pour l’ensemble de la société. Lorsque les riches gouvernes, les pauvres Restera en péril et vice versa.  La Démocratie va servir le plus de personne.

àL’individualisme : (texte 18/19)

àL’anarchie

àLe despotisme démocratique

àLe despotisme de la majorité

Karl marx 1818 – 1883 / Economiste, philosophie, sociologue

Contexte de Transformation économique, politique, et sociale.

Les aristocraties Possèdent une moyenne de production. Karl Marx considère qu’il y a deux groupes Dans une société. (Ceux qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas) Ce qui Sont pauvre ont une force de travail que les aristocrates n’ont pas. Karl Marx Identifie 2 classes sociale principale. D’un côté, il y a la bourgeoisie (les capitalistes) et de L’autre cote, il y a le prolétariat (classe ouvrière).

Prolétariat (classe ouvrière) : Possède sa force de travail qu’elle vend contre un salaire payer par le Bourgeois. (Vends sa force de travail et dont l’employer va faire un profit sur Sa tête)

La Bourgeoise (capitaliste) : Possède des moyens de productions

L’ouvrier Travaille donc, pour le bourgeois.

Les capitalistes Veulent tjrs maximiser leurs profits en baissant les couts de production ex Exploitant la force de travail du prolétariat (en ne le payant pas à sa juste Valeur). La relation entre le prolétariat et la bourgeoise est une relation de Dominer a dominant. Donc c’est une relation inégalitaire.

Pourquoi le bourgeois est-il riche ? Parce qu’il possède les moyens de Production.

Une seule façon de monter dans la pyramide ? posséder les moyens de productions…

Dans la vision de Marx, la seule variable qui Détermine la classe sociale d’apparence, c’est De posséder les moyens de productions.

La classe sociale D’appartenance d’une personne, dépend de sa position dans le mode de production I.E. Comme détenteur des moyens de productions ou non.  Ce qui définit la classe d’appartenance, ce N’est pas le salaire à proprement parler, mais plutôt le rapport de production.

Ces deux classes ont des rapports conflictuels. Que veut le bourgeois ? Maximiser sa Marge de profit au prix de conditions de travail des ouvriers. La maximisation Du profit se fait au détriment conditions ouvrières. Le prolétaire souhait L’amélioration de ses conditions de vie ce qui entraine une perte de profit Pour le bourgeois. Donc, on est face à une équation a somme nul.

Relation dominée / dominant.

La bourgeoisie dispose d’une armée de réserve donc, il n’a pas besoin individuellement Du prolétaire.

Il y a une Troisième classe dans une société : La petite bourgeoisie (les marchands, les notaires, les médecins, et les Avocats.)  Ne sont pas contraintes de Vendre leur force de travail pour survire, par contre, il ne possède pas de Moyens de productions non plus. Ils sont donc dans l’intermédiaire.

Différence entre bourgeoise et petite bourgeoisie ? La petite bourgeoisie n’a pas de pouvoir Politique alors que la bourgeoisie en a. Ils n’ont effectivement pas le même Poids politique.

Individualisme sociale :

Le capitalisme

àLa bourgeoisie vs. Le prolétariat

àLa lutte des classes

XXX EXAM QUESTION XXX

Quelle est la Vision déterministe de Karl Marx ? Pourquoi peut-on qualifier Karl Marx Comme étant déterministe ?

Selon Marx, la classe de l’individu dans la Société ne dépend pas de sa volonté, ne dépend pas de ses capacités, ne dépend Pas de son effort, ni de sa beauté. La place d’un individu dans une société Dépend que d’une seule factor : la place de l’individu dans la société Dépend de sa place dans le mode de production. Dans le mode de production, il y A des gens qui possède les moyens de production et d’autres qui vende leur force De travail.

La classes des Gens dans une société détermine leur vie entière.

Le rapport avec Le pro et la bourgeoise est inégale. C’est un rapport de force et le prolétaire A besoin du bourgeois mais le bourgeois n’a pas besoin du prolétaire parce qu’il Dispose d’une armée de réserver de travailleur. Les prolétaires n’ont pas Encore de conscience collectif. Marx ne s’intéresse pas à la naissance du Capitalisme mais a son fonctionnement et pour lui, le capitalisme signifie la Propriété prive de la moyenne de production. Si on est tous propriété, la Société s’effondrera.

Si une personne Possède les moyens de production, elle est bourgeoise. Si une personne est Obligée de travailler, elle va toujours être prolétaire. Une seule façon de Devenir bourgeois ???

Une posture deterministe

àIdée centrale : ce qui se joue dans L’ordre économique détermine l’organisation + l’évolution des sociétés.

Dans le mode de production Capitaliste :

àLes moyens de production sont détenus par Un petit nombre de personnes, qui n’ont pas besoin de travailler pour Vivre : la bourgeoisie

àLes autres : doivent <<vendre Leur force de travail>> pour vivre : le prolétariat

Emile durkheim

De la division de travail Sociale

àLa solidarité selon Durkheim :<<tout ce qui force l’homme à compter avec autrui, a régler Ses mouvements sur autre chose que les impulsion de son égoïsme>>.

Durkheim = la base. = la division de travaille

Marx voit 2 classes sociale. Il s’interroge à savoir d’où vienne ces Différences.

Durkheim va s’inscrire dans la tradition de Comte. Doit être reposer sur Des faits vérifiables. On étudie Durkheim parce qu’il s’inscrit dans le même Mode de penser de Comte. Les contributions méthodologiques de Durkheim : Défini la sociologie comme une science qui étudié les faits sociaux. Une Dimension sociale et sociologique. Selon Durkheim, on se devais d’étudier les Faits d’une façon neutre. 2 œuvres de Durkheim :

Va expliquer que toute les sociétés, (des plus primitif au plus moderne), Possède une conscience collective. Donc des valeurs, des opinions et des façons De penser que leur sont propres et partager par l’ensemble des membres. Pour Qu’il y ai une cohésion dans une société, la conscience collectif doit être Présente. Il définit également la solidarité : donc le cément qu’il vie au Sein d’une société, ce qu’il

Deux types de solidarite :

àSolidarité mécanique / Ce sont donc des sociétés ancienne et Primitifs. Dans ces sociétés, la cohésion sociale née de la similitude entre Les individus. Les gens ont les mêmes valeurs, les même croyance et parcours de Vie. Dans ces sociétés-là, le groupe est plus important que l’individu. L’individu est donc absorbé par le groupe. La particularité individuelle n’est Pas acceptée ni tolérer. La personnalité individuelle est absorber dans le groupe. 

àSolidarité organique / Société moderne. Les gens sont Interdépendants. La société va se transformer en solidarité organique. La Solidarité n’est plus baser sur la ressemblance mais plutôt sur L’interdépendance. Pourquoi organique ? Durkheim fait un parallèle entre Le fonctionnement de la société et le fonctionnement du corps humain. (Différences d’organes qui joue des rôles différents mais sont tous Interdépendants.) Durkheim explique que les individus ont tous des rôles à Jouer dans la société. La solidarité née de l’interdépendance de l’individu. Le Cément qui unis ces individus c’est leur interdépendance car chacun dépend du Travail de l’autre.

Durkheim met L’accent sur dans les sociétés plus ancienne, on voit une cohésion qui est de La ressemblance entre les individus. Quand Durkheim explique les deux types de solidarité, Il parle de l’Europe primitifs + agricole- une Europe qui est en train de se Transformer et de se moderniser. Dans l’Europe plus moderne, il explique que la Société sera basée sur l’interdépendance. Cette interdépendance provient de la Monter de la division de travaille. Dans les sociétés modernes, on divise de Plus en plus les taches. Ceci est possible grâce à l’évolution technologique et La croissance démographique. On voie donc une monter dans la division de travail. Différentes personnes ont différents rôles à jouer dans une société- d’où la Division de travail. La période de Transition/changement est un période que Durkheim va appeler l’anomie. L’anomie C’est le dérèglement d’une société lorsqu’il y a une absence de règle sociale Pour intégrer les individus. Ces dérèglements ont des conséquences comme le Suicide.

La solidarité mécanique, On peut tenter de la recréer. Durkheim explique que la gens dans une société Organique, les gens sont tous interdépendants. On va donc recréer une forme de société Mécanique. En créant des associations professionnelles, on forme une solidarité Donc le group est plus important que l’individu. La société technique, on peut La grouper lorsqu’on met des gens qui ont le même travaille/ parcours professionnelle

Le suicide / une question D’integration + regulation de la societe

Durkheim : Le suicide est un fait social. Un fait qui doit être explique de façon objectif Et décrit d’une façon neutre. Durkheim explique que les femmes ont beaucoup Plus de problème de santé mentale que les hommes, mais elle se suicide moins. Hypothèse : Le suicide n’est pas une question de santé mentale mais plutôt le résultat D’autre choses tel que : l’âge, le sexe, le statut martial, et la religion. Le taux de suicide varie selon certains critères sociaux.

èLe suicide, une question d’intégration et De régulation de la société.

                Distinction du suicide comme Fait sociale par rapport au suicide comme acte individuel

                Durkheim découvre que le taux de Suicide varie en fonction de critères sociaux, dont :

àL’âge. Ce ne sont pas les gens de toute âge Qui se suicide. Le suicide augmente avec l’âge. Plus notable chez les personnes âgées.

àLe sexe – plus visible chez les hommes que Chez les femmes

àLe statut marital – plus visibles chez les Veufs et les célibataires que chez les gens marier.

àLa religion : il y a plus de suicides Chez les protestant que dans d’autre religions. Chez les juifs, le taux de Suicides est basé alors qu’ils ont beaucoup de suicide mentaux.

Lorsque Durkheim Fait ces découvertes, il suit la même méthodologie que comte. Donc, il base ses Observations sur des preuves. Si le suicide était une problématique de santé Mentale, on ne trouverais pas ces régularité d’une manière aussi claire. Durkheim Va démontrer que le suicide dépend de certains critères sociaux. Là, on est Dans le déterminisme sociale. Ça ne dépend pas de la personne, mais plutôt de ses Caractéristiques sociales.

RECAP

èS’intéresse au suicide. Explique que le Suicide a des régularités dans les profiles des gens qui se suicident. 3 Preuves qui démontre que le suicide n’est pas un acte individuel et plutôt Un acte social :

o1)le Taux de suicide varie en fonctions des critères sociaux (le suicide ne tombe Pas au hasard.)

o2) Durkheim A une vision déterministe du suicide. Le risque qu’une personne se suicide Varie selon le type de solidarité de la société dans lequel il vie. Dans les sociétés à solidarité mécanique, les gens se suicide moins parce qu’ils sont absorbés/intégrer Par le groupe. Dans les sociétés à solidarité organique et dans la période de Transition entre les 2 types de société (période d’anomie), le suicide va Augmenter.

o3) le Suicide est une question d’intégration et de régulation. Quand on parle d’intégration, On parle du processus par lequel la société exerce une emprise sur les Individus. L’idée ici, c’est que l’attachement des individus a un groupe les préserve/protège Du suicide.

§La régulation C’est le processus qui visent à harmoniser le comportement des individus dans Une société. Durkheim explique qu’une personne qui est bien intégrer est en Quelque sorte protéger par la société. Par contre, une personne qui est mal intégrer, Est d’avantage a risque de se suicider.

oLe suicide égotiste : se produite lorsqu’une personne N’est pas assez intégrer socialement. (Une personne n’est pas assez rattachée Aux autres. Individus isoler) ex. Célibataire, n’a pas d’amis, qui n’appartient Pas à un groupe.

oSuicide altruiste :se produite lorsqu’une personne est trop intégrer. Lorsqu’il y a un excès d’intégration. Ce type se produit lorsqu’une personne ne S’appartient plus. Ex : suicide collectif dans une secte. Ou une personne Ne qui perd son compagnon d’arme.  (Veux Suivre le groupe)

oSuicide anomique : défaut de règlementation. Lorsque les Normes sont moins claires, surtout dans les périodes de transitions. Ex : Au Québec dans les années 60’s pendant la révolution.

oSuicide fataliste : se produit lorsqu’une personne est Confronter à un excès de régulation lorsque la vie sociale est tellement réglée Que la personne n’a plus de marche de manœuvre. Exemple : un esclave ou un Prisonnier. Le suicide ici surviens puisque l’individu n’a pas d’avenir et donc Les normes sont tellement rigides que l’individu perds complément le control Sur sa vie.

oDurkheim Et Marx = une chose important en commun. Dans les deux cas, le comportement de L’individu est conditionné par son comportement sociale. Pour Marx, la place de L’individu dans une société ne dépend pas des facteurs qui n’ont rien avoir Avec la volonté intérieure de l’individu. La perspectif déterminisme les Unissent.

oMarx

oDurkheim :

oUne Transformation dans la conscience collective.

Max weber 1864 – 1920

S’intéresse au Capitalisme (pour Marx, la propriété privée des moyens de productions. Ne S’intéresse pas à la mécanique mais plutôt à sa naissance. D’où vient le Capitalisme ? Née dans les pays protestant. Fait le lien entre l’évènement Du capitalisme et le protestantisme. Ce parallèle : dans le protestantisme, On encourage les gens à travailler fort dans le but d’avoir du suces mais pas Pour de l’argent. Le suces repensent un signe que Dieu leur fait pour leur dire Qu’il sont sauver. Selon weber, le capitalisme est une éthique protestante. Le Protestantisme, en particulier le calvinisme, encourages des comportements Particuliers, dont le travail, la discipline, le gout de travail, la frugalité, Tout en proscrivant tout caractère hédoniste.

S’intéresse au activités sociale. EXAMEN

Faire la Différence entre fait et activité sociale. Selon Durkheim, la sociologique est L’études des faits sociaux. Ces faits sont stables et ont toujours exister. Durkheim Porte son intérêt sur des faits qui se perpétue dans le temps. Weber ne s’intéresse Pas à ce qui est stable mais concentre son attention sur l’études des évènements Et changements qui sont créer par des individus. Weber s’intéresse au actions sociale. (L’étude de l’activité sociale) activité sociale : un comportement humain Qui a une signification pour la personne qui la réalise. Pour qu’un Comportement soit considérer comme une activité sociale, ce comportement doit être Porteur de sens.

èRecap : pour weber la sociologique C’est la science de l’action parce que Weber s’intéresse non pas à ce qui est Stable mais plutôt à ce qui change. Weber concentrer son attention sur l’études Des changements qui sont créer par les individus. Action sociale : une Action qui a un sens pour la personne qui porte cette action-là.

Selon Weber, le Catholicisme verrouiller/empêcher le développement du capitalisme parce que Chez les catholiques, contribuer la charité.

La sociologie comme objet de L’activite sociale

Action Sociale : a du sens pour une personne qui pose l’action.

Exprime le fait Que l’addition des actions individuelle viens créer la société. L’individu N’est pas déterminé par sa société. Débat individu vs. Société.

La sociologie comme une science Comprehensive

La notion D’idéalité. Idéaltype : une manière de se représenter la réalité. <<Idéal>>, ne fait pas référence à un modèle de perfection, mais Plutôt dans le sens ‘d’idée’. Il s’agit, pour weber, de faire une construction théorique Afin de faciliter la compréhension. Un modèle théorique qui n’existe pas dans Sa plus pure expression dans la réalité. C’est un outil méthodologique Idéaltype = une construction théorique qui accentue certains faits de la réalité pour en faciliter La compréhension. Ex : capitalisme, bureaucratie. N’existe pas à leur plus Pure expression, mais nous aide à comprendre.

A qui doit -on la notion de l’idéaltype ?? WEBER. EXAM question

L’ethique protestant + le Developement du capitalisme

Weber s’intéresse à la naissance du capitalisme. S’intéresse entre le lien du protestantisme et Le capitalisme. Sa théorie : les Calvinistes ont génération après génération économiser leur argent en travaillent très fort. Le but du travail n’était pas Pour le dépenser, mais plutôt pour réussir et pour démontrer leur salut. Weber Explique que les protestant ont un éthique de travail particulaire. Ne Jouissent pas des biens matériaux. D’une génération a l’autre, ça fait en sorte Qu’une famille protestante va se faire une grande capitale. L’addition d’un Comportement + un autre = créer quelque chose au sein de la société.

Le protestantisme Encourage des comportements particuliers, dont le travail, la discipline, le Gout du travail, la frugalité, tout en proscrivant tout caractère hédoniste… le Résultat ?

Les valeurs véhiculées et les comportements recommandes par le Protestantisme favorisent l’accumulation du capital            

Comparaison entre durkheim + Weber

1.Representation De la societe :

Durkheim : La société fonctionne comme une réalité qui est en extérieur des individus. Pour Durkheim, le comportement individuelle est en partie déterminer par la société. Durkheim s’intéresse au faits sociaux : Sociologique. La méthode ? Une approche holiste, dont le déterminisme social.

Weber : la Société résulte des actions des individus. Actions sociale. LA méthode ? Va essayer de comprendre le sens que les gens donnent à leur comportement. Donc Un approche d’individualisme méthodologique. Tous les actions de tous les Individuelles. Les individus font des choix stratégiques.

Marx, Durkheim, Et Weber, va emmener la création de différents courants théorique.

2.Representation De l’individu :

3.Object De la sociologie :

4.Methode

La théoricienne, et ensuite la théorie. L’approche du Conflit s’inspire de Marx, et pas le contraire. Examen

Le fonctionnalisme / Durkheim

àApproche qui voit la société comme un système composé de parties fortement liées Entre elles et relativement stables, qui ont chacune un rôle à jouer pour Assurer le fonctionnement de l’ensemble de la société.

àApproche macrosociologique : on étudie à la grande échelle. Vois la société comme une échelle comme un système compose De parties fortement liées entre elles. S’inspire des travaux des Durkheim. Dans cette théorie, on conçoit une société comme étant dans un système de Partie inter-reliée. Ces parties, ont un rôle à jouer. Autrement dit, on perçoit La société comme étant. Quand on parle de fonctionnalisme, ils regardent les Grande partie (l’état, la famille, la justice, etc.) Ils approchent l’étude de La société avec l’idée que chacun de ces pilaires ont un fonctions/rôle à Jouer. Ce courant de penser s’inspire de la biologie. La société c’est comme le Corps humains. Chaque organe a un rôle à jouer. Lors des problèmes sociaux, il Y a une institution qui n’a pas jouer son rôle.

àAu niveau De la criminalité. Pour Durkheim, c’est un fait qui est extérieure au individus. Durkheim dit que la criminalité a une fonction importante. La criminalité sert à Définir les valeurs sociale collectif. Pourquoi ? Elle permet de définir les Valeurs communes et d’entretenir la solidarité. Le fait de discuter des actions Comme actions criminelle, permets de définir ce qui est acceptable au sein D’une société. (Mentalité acceptable/ inacceptable).

MORALEMENT NEUTRE

Le conflit sociale :KARL MARX

èMacro-théologique. La théorie du conflit Dit que ce n’est pas tout le monde qui a le même accès au pouvoir et à la Richesse. Ce sont des gens qui ont des caractéristiques similaires.

àPostule que la société est composée D’individus antagoniste, dont les individus qui ont des intérêts différents, qui Luttent pour la maitrise du pouvoir et la possession de la richesse

àPostule que le pouvoir est une équation à Somme nulle : Si les hommes prennent plus de pouvoir, ça veut dire que les Femmes en ont moins.

àMarx s’inscrit dans le courant de cette Approche

àPoints communs entre le fonctionnalise + L’approche du conflit sociale = des approches macrosociologiques. Vision déterministe. Les deux mettent l’accent sur des impacts sociaux sur l’individu. Les gens sont Le résultat des structures sociale

L’approche interactionniste / Weber

àCette Approche considère que la société résulte des actions menées par les individus En tant que membres de groupes sociaux et qui, loin de subir passivement les Contraintes sociales, agissent sur elle s au jour le jour.

àLe Chercheur doit être présent pour observer

àMicrosociologique : Le chercheur doit être sur place pour étudier le phénomène qui l’intéresse

On considère que La société est le résultat des actions individuelle/comportement, qui font sens Pour les personnes qui adopte ces comportements-là.

Une analyse sociologique de L’abandon scolaire

àLa théorie fonctionnaliste : Macrosociologique. Consiste à aller voir ce qui ne fonctionne pas au niveau de l’école. L’école ne Remplit pas son rôle. Le remède ? On va reformer l’école. Le but ? Rendre l’école plus performant pour diminuer le décrochage scolaire. Le Fonctionnalisme, c’est l’approche la plus utiliser et le plus simple à Comprendre.

àLa théorie du conflit : Macrosociologique. L’approche du conflit mets en relief les inégalités. Le décrochage est un résultat D’inégalité sociale. Il y a moins de décrochage dans les milieux aisés que dans Les milieux appauvris. Suggère des réformes structurelles dans l’ensemble de la Société. Là, on va vouloir diminuer les inégalités sociales.

àLa théorie interactionniste : Microsociologique. On s’intéresse au rapports de l’individu envers un autre. On s’intéresse au Interactions du décrocher avec son entourage. Le décrocheur a eu de mauvaise interactions Dans son parcours scolaire, on avec d’autres décrocheur/potentielle décrocheur. Solution ? Rendre les interactions plus agréable pour l’étudiant.

Recapultaif :

Examen le 24 Mai

Kant, fondateur Du positivisme : la connaissance doit être baser sur des choses fiables

La source de la Connaissance évolue dans le temps.

La connaissance Provient des lois de corrélations des phénomènes.

Durkheim S’inscrit dans la pensée de Comte. S’inspire du positivisme. Fait ses théories Sur la base de statistique/preuves.

Alexis de Tocqueville : faisait le lien entre le démocratie et l’Egalite. La Démocratie amener l’Egalite. Les gens ont la chance de monter dans l’échelle Sociale tandis que dans l’aristocratie, non.

Karl Marx : Un penseur qui se situer dans le déterminisme social. Selon Marx, la classe D’individu dans une société dépend de sa place dans le mode de production. Si Une personne ne possède que sa force de travail, il se retrouve dans une Position de dominée, c’est-à-dire ouvrière ou prolétariat. Ils ont des intérêts Contradictoires. Plus le prolétariat essaye d’améliore ses conditions de vie, Plus le bourgeois perds son argent.

3eme Classe : petite bourgeoise : classe indépendante. Pas contrainte de Vendre sa force de travail a un bourgeois. Très peu de pouvoir politique Comparer à la classe bourgeoise. La bourgeoise a un pouvoir politique que la Petite bourgeoise ne détient pas.

Emile Durkheim : Reconnu pour ses contributions méthodologiques. Explique que la sociologique Est l’études des faits sociaux. Donc, un fait qui a tjrs exister et qui Existera tjrs. Lorsqu’on étudie le suicide, on l’étudie d’une façon neutre. Le véritable Fondateur de sociologie. Durkheim dénote une transformation dans le type de solidarité. Conclusion : dans les sociétés plus ancien, la solidarité est basée sur la Ressemblance. D’où l’idée de solidarité mécanique. Dans cette société, le Groupe est plus important que l’individu. La déviance est très peu tolérée et Le travail est très faiblement diviser. Avec la monter de la division du travail, Suite à la croissance démographique, on voit une transformation. Donc la solidarité Organique. Travail découper. Tous les gens ont un rôle et une fonction à jouer. Dans ce type de société, ce qui uni les individus, c’est l’interdépendance. L’individu n’est plus autant absorber par le groupe. Durkheim note une hausse De suicide dans cette société. 1er élément qui peut affecter le suicide : Le type de société dans la quel une personne vie. (CE NE SONT PAS DES SOCIETES. MAIS DES SOLIDARITE ORGANIQUE.) 2eme éléments qui ont à risque d’affecter La possibilité qu’une personne se suicide : critères de vie sociale. Le Suicide n’est pas seulement causé par des problèmes de santé mentale. 3eme élément : Le niveau d’intégration et de régulation d’une société. Si une personne est en excès D’intégration, cette personne l’est plus à risque de se suicider. (ANOMIE)

Seance 4 + 5 / l’apprentisage de la vie en societe : Culture + socialisation

Overview :

                -une définition de la culture

                -l’intériorisations des éléments De la culture : le processus de socialisation

                -les canaux de transmission des éléments De la culture : les agents de la socialisation

                -la formation de l’identité Personnelle et sociale :

Qu’Est-ce que la culture ?

                -Tout ce qui est créé et Transmis par l’homme en tant que membre de la société

                - les composants de la culture ? Valeurs, langue, traditions, croyances, productions artistiques

àEn Sociologique, ‘culture’ désigne tout ce qui est créé et transmis par l’homme.

Une valeur= Conception collectif de ce qui est acceptable. (Ex : l’Egalite)

Norme- .. Accepter Par la majorité.

Tous les Composants dans une culture sont appris.

L’interiorisations des elements De la culture : le proccesus de la socialisation

Comment Apprend-t-on les valeurs d’une société ?

Socialisation : Ensemble des processus par lesquels L’individu est construit par la société globale et locale. (Déterminisme sociale)

Guy Rocher : Socialisation : définition

Processus de Socialisation : débute à la naissance. Se termine lorsque personne n’est Plus un être sociale. Plus intense


La Socialisation : un Processus inacheve

Socialisation :

Socialisation Primaire / le plus intense dans l’enfance mais se poursuit jusqu’à la personne N’est plus un être sociale

Socialisation Secondaire / la fin de l’adolescence jusqu’à que la personne ne soit plus un être Sociale.

Les éléments de La culture sont transmis par les agents de la socialisation. Vont intégrer ces Agents à la société.

Qui Socialise ? Les agents de socialisation :

1.La Famille

2.L’école

3.Les Pairs

4.Les Médias

5.Le Monde du travail

6.La Religion

Les agents de la socialisation

deux visions du procesus de Socialisation

èApproche Holiste : socialisation : Formatage d’individuelle

èApproche Interactionniste :

La socialistion s’effectue en Fonction :

-Du temps (période Historique) : les normes changent selon la période historique.

-De L’espace : lieu géographiques : une norme qui est forte quelque part, N’est pas fortement forte dans une autre société.

-Du groupe social : Les valeurs sont différentes dans différents classe sociale

Pierre bordieu et la transmission Des capitaux

Les caracteres pertinantes pour Definir l’identite

1.Les Capitaux :

a.La Capitale économique

b.La Capitale culturelle

c.La Capitale sociale

d.La Capitale symbolique

2.L’habitus

Raisonnement de bordieux dans la Distinction :

Charles horton cooly :

LA MISE EN SCENE DE LA VIE QUOTIDIENNE

àL’identité Selon E. Goffman

                -l’identité est mouvante

                -l’identité est le produit de Chaque interaction en face à face

àSelon Goffman, le monde social est un théâtre, et l’interaction une représentation

UNE COMPARISON ENTRE LES TRAVAUX DE BOURDIEU ET DE GOFFMAN

àLes Caractéristiques retenues comme pertinentes pour définir l’identité

àProcessus Par lequel l’identité se constitue

àLes liens Entre microsociologie et macrosociologie

La sociolisation differenciee Selon le sexe

àLe sexe et Le genre

àLe Processus d’acquisition du sexe sociale :

-Socialisation Primaire : la famille, le berceau d’acquisition de l’identité de Genre ?

-Socialisation Secondaire

<<on ne nait pas femme, on Le devient >>

àUne remise En question de l’essentialisme

èEssentialisme : conception selon Laquelle les hommes et les femmes, par leur <<nature>> différente, Auraient des caractéristiques bien définis, inaliénables et intemporelles

èUne critique de l’essentialisme

àSimon de Beauvoir

Margaret mead

Résultats de la Recherche de M. Mead :

àChez les arapeshs : les tempéraments ne sont pas différenciés Selon le sexe. Les hommes et les femmes sont doux et sensibles.

àChez les Mundugumors : les tempéraments ne sont pas différenciés Selon le sexe. Les hommes et les femmes sont violents et agressifs.

àChez les Chambuli : les tempéraments sont différenciés selon le Sexe, mais avec des caractéristiques opposées par rapport à la représentation Dominante dans les sociétés occidentales : les hommes sont doux et Sensibles, les femmes sont agressives.

Conclusion des travaux de mead

àLes tempéraments Ne sont pas toujours différenciés selon le sexe

àLorsqu’une Différenciation existe, elle ne suit pas nécessairement le modèle dominant en Occident

àDonc, les tempéraments Associent à chaque sexe ne relèvent pas de la nature, mais d’une construction Culturelle et d’un conditionnement social.

Entradas relacionadas: