Types de licence" "moteur de recherche

Classified in Technologie

Written at on français with a size of 6,39 KB.

 
1) Qu'est-ce qu'un moteur de traduction / meta moteur de traduction ?
Moteur de traduction : programme informatique qui à partir de un texte qui se
trouve en langue source, il produit une traduction automatique à la langue cible.
Meta moteur de traduction :

2) Différence entre moteur de recherche et moteur de traduction.
Moteur de recherche : programme informatique (robot) qui indexe toutes les
pages accessibles sur les sites internet à partir d’une liste de mots clés.
(Ce sont des instruments de recherche sur le web sans intervention humaine. Ils
sont basés sur des « robots qui parcourent les sites à intervalles réguliers et de
façon automatique pour découvrir de nouvelles adresses (URL). Ils suivent les liens
hypertextes qui relient les pages les unes aux autres. Chaque page identifiée est
alors indexée dans une base de données, accessible ensuite par les internautes à
partir de mots-clés).
(Un moteur de recherche est, comme son nom l'indique, un outil qui permet de
rechercher sur le Web (mais aussi sur un ordinateur personnel) des ressources, des
contenus, des documents etc., à partir de mots clés. Il suffit de renseigner les
expressions qui forment la requête et le moteur de recherche déniche
automatiquement les ressources correspondant à la recherche. Les résultats
apparaissent organisés selon une logique propre à chaque moteur).
Moteur de traduction : programme informatique qui à partir de un texte qui se
trouve en langue source, il produit une traduction automatique à la langue cible.
DIFFERENCE : Un moteur de recherche nous donne des informations à travers
certains mots clés. Cependant, un moteur de traduction nous donne la même
information qu’on a introduit, mais dans une autre langue.
3) Qu'est-ce qu'un logiciel de traduction assistée par ordinateur ?
La traduction assistée par ordinateur (TAO) est un domaine qui est à cheval entre la
traduction et l’informatique. Elle est un sous-domaine de la traductique, qui

regroupe l'ensemble des outils informatiques utilisées par un traducteur
(traitement de textes, outils terminologiques, traduction automatique...).
Ce sont des logiciels dits à mémoire de traduction, car ils tirent parti de la
récurrence de mots, tournures et phrases dans un document pour assurer une
cohérence terminologique et syntaxique dans la traduction. Outre les mémoires de
traduction, ces logiciels peuvent comporter d'autres fonctions destinées à faciliter
le travail du traducteur (intégration d'outils terminologiques, isolement du texte de
sa maquette, outils de révision...).
4) Fonctionnalités de l'outil WordFast Anywhere : en quoi est-il utile pour un
traducteur ?
Wordfast Anywhere permet aux traducteurs d’utiliser un logiciel à Mémoire de
traduction sans devoir l’installer auparavant : le navigateur Internet donne accès
aux Mémoires, aux glossaires et à tous les fichiers du projet à traduire. Ces
données sont stockées sur le serveur de Wordfast de façon totalement sécurisée et
confidentielle (ce qui n’est pas le cas lorsqu’on travaille avec Google Translator’s
Toolkit, par exemple). Wordfast propose aux traducteurs d’exploiter un moteur de
traduction pour les segments non reconnus, comme le fait désormais SDL Trados,
par exemple. En outre, Wordfast Anywhere permet de partager très facilement la
mémoire de traduction en cours d’utilisation. Autrement dit, plusieurs traducteurs
indépendants qui travaillent chacun chez soi, peuvent travailler en équipe, et
bénéficier des travaux des autres membres de l’équipe. Et tout cela gratuitement,
là où les principaux concurrents (SDL, DéjàVu) vendent très cher leurs versions «
Serveur ».
5) Qu'est-ce qu'une mémoire de traduction (structure XML, utilité des divers
formats : dédié au logiciel de TAO ou universel TMX) ?
Une mémoire de traduction est une base de données dans laquelle chaque
segment déjà traduit est enregistré avec son équivalent traductionnel dans la
langue cible.
Une mémoire de traduction est donc un ensemble d’unités textuelles (segment,
phrase, paragraphe) langue source- langue cible qui permet à un logiciel de
traduction assistée par ordinateur de traduire un nouveau segment S en y
cherchant une combinaison de segments, ou sous-segments qui se rapproche le
plus de S.
Xml- variété du html, on utilise ça pour être compatible pour le voir sur tous les
ordinateurs ; format compatible
Tmx- format universel pour la traduction. Une mémoire de traduction peut
s’exporter du logiciel de TAO très facilement sous le format TMX et ainsi être
utilisée par d’autres personnes qui possèdent un logiciel de TAO.
Il y a un bloque dans l’autre (comme les poupées rousses) tmx, header, body
Dans le body il y a deux « tu » le premier tu c’est la phrase et le deuxième « tu »
c’est la traduction. Dans chacun on peut ajouter de paramètres p.Ex. Tuid= »0001 »
on peut mettre aussi la date.
Dans la valise « tu » on a le segment sources et le segment traduit.
Dans le « tu » on trouve deux segments « tuv »
Dans la valise « tuv » on a la valise « seg »
Dans le « seg » on un caractère non standard.
« Utf8 » permet à tous les programmes de lire correctement le caractère.
Estructure de mémoire de traduction :
< tu >
< tuv >
<seg >..... < /seg >
< tuv >
< seg >.... </seg >
< /tuv >

Entradas relacionadas: