Histoire de médée

Classified in Histoire

Written at on français with a size of 3,49 KB.

 
Stendhal (1783-1842).

On peut le placer dans ce réalisme romantique mais son esprit Est plus romantique que Balzac.
C’est un pseudonyme.
Toute sa Personnalité se caractérise entre le masque et exhibitionnisme.
On A conté plus de 200 pseudonymes dans son œuvre. Vraiment il S’appelait Marie-Henri Beyle.
Il sera égotiste.
Le Pseudonyme vient d’une ville.
Il est né à Grenoble.
Lorsqu’il Est petit il perd sa mère et cela va lui marquer fortement qui S’appelait : Henriette Gagnon.
Il va être élevé par sa Tante qu’il va haïr. Il la représente dans ses souvenirs comme un Ogre.
Soin précepteur : Raillane.
Homme voltairien, Sceptique du point de vue des croyances, très tolérant.

Rêverie Positive associée à la mère et à famille maternelle à laquelle Stendhal associe des origines italiennes. Il va aimer beaucoup L’Italie, elle va être sa mythologie personnelle, un espace Presque mythique.
Stendhal est capable de construire un récit D’importe quoi. De la plus petite anecdote il la transforme. Il invente rapidement d’un petit fait.
Il invente son propre roman Familial et il invente une origine italienne.
Un tel Gagnoni qui A fuit l’Italie pour avoir tué un homme et serait allé à Avignon Donc à partir de cet effet il a pu se marier avec quelqu’un de sa Famille. C’est de cette façon qu’il invente l’histoire de sa Famille.
Il va avoir un goût pour l’héroïsme.

Pendant Sa jeunesse il ira à Paris où il va prouver quelques travailles Mais il a déjà l’idée d’être écrivain. Il ira chez son Cousin, Daru et grâce à lui il entrera en contact avec l’armée Napoléonienne (personnage admiré par Stendhal). Il va participer à La campagne d’Italie grâce à Pierre Daru.
En Italie il va Tomber amoureux de la musique italienne mais cette séjour en Italie Va être très court.
Ses ambitions sont écrire des livres et Vivre avec une actrice.
Il va avoir grâce à Daru une poste dans L’administration napoléonienne. Il va parcourir par toute L’Europe.
La chute de Napoléon va tout changer en 1814 et il Va passer ce temps à Milan où il va commencer son métier D’écrivain plus constant et plus sérieux. Il aime beaucoup L’opéra. Il revient à Paris en 1821 (jusqu’à 1830) où Vraiment va commencer la période de maturité de son écriture et de Sa dimension comme écrivain.
Ses grands ouvrages aboutissent Dans la publication de Le rouge et le noir.
Il sera nommé consul de France dans une petite ville, Civitavecchia, mais c’est un petit poste.
Chroniques Italiennes.
La Chartreuse de Parme
.
Ceux-ci Vont être le fruit de cette recherche dans les manuscrits italiens.
En 1841 il revient à Paris et il mourra en 1842 d’une attaque D’apoplexie, accident cérébrale.
Dans sa tombe il y a L’épitaphe qu’il écrit lui-même : Abrigo Beyle, Milanese, visse, scrisse, amo.

Entradas relacionadas: